07B EUR Brexit 2016-03-08

Un compagnonnage de plusieurs années entre Pierre A et Pierre Sanglier dans le cadre d’Auxilia a donné quelques fruits intéressants dont cette réflexion.

Auxilia Pierre A. 200mots débat pp3

Le Royaume Uni restera-t-il dans l’Union Européenne ?

Débat de Pierre A

Introduction. « To be or not to be », telle est la question qui se pose aux Britanniques pour leur avenir au sein de l’Europe. Manœuvre politique ou impérialisme british qui ressort ?

I. La Grande-Bretagne ne restera pas dans l’U.E

Ia. La montée du nationalisme exacerbé par l’immigration pousse les politiques dans le sens du Brexit.

Ib. Les Anglais font un bras de fer avec l’U.E pour renégocier les accords commerciaux en leur faveur et affaiblir l’Allemagne et la France à l’origine du Marché commun.

Ic. Le Royaume Uni est un pays atlantiste et il a la nostalgie de l’Empire britannique. La langue commune avec les USA y participe.

Id. Le Brexit permettrrai l’ultra-libéralisme outre-Manche.

II. La Grande-Bretagne restera dans l’U.E

IIa. Parce qu’elle est un pays européen de par sa situation géographique.

IIb. Seul un projet collectif peut faire face à la déréglementation du monde et au chaos du Moyen-Orient.

IIc. L’Europe est la plus grande économie mondiale. Sa création a apporté une paix historique.

IId. Le nationalisme écossais fragilise l’unité sous l’Union Jack. Un Brexit conduirait à l’indépendance de l’Ecosse favorable à l’U.E

Conclusion. Décision hautement politique qui engage l’avenir des Européens. Qui écouter ? Camille Vidal a dit : « Un homme d’esprit est quelqu’un qui fera tout pour convaincre d’une chose un jour et qui le lendemain sera capable de te démontrer le contraire. »

(Pierre André 229 mots, 4 heures, 10 février 2016)

Remarques de Pierre Sanglier

a) Le sujet et le débat sont superbes, à l’exception de la conclusion qui est carrément nulle. On ne sait pas qui est Camille Vidal (rien sur Internet). Un « homme d’esprit » est un homme qui a de l’esprit, de l’humour ; c’est un homme de salon, rien de plus. Le contenu de la maxime va très loin mais en dehors du sujet. Il fait penser à cette remarque d’Edgar Faure, homme politique français (1908 – 1988)  célèbre pour ses retournements : « Ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent qui change ».

b) Quelle conclusion entraîne votre raisonnement. Je vous propose ceci. « Le Royaume Uni ne peut rompre avec l’Union européenne sous peine d’éclater lui-même. Profondément atlantiste, il attend que l’Europe prenne en main son destin politique. »

c) Vous aviez évidemment du mal à conclure à cause de la faiblesse de votre « IIc. L’Europe est la plus grande économie mondiale. Sa création a apporté une paix historique. » L’Europe semble être la plus grande économie mondiale (500 millions de personnes) mais elle ne le restera pas longtemps face à la Chine (1,35 milliards) et l’Inde (1,26 milliard). Les 316,5 millions des Etats-Unis pèseront moins encore. Mais surtout « Sa création a apporté une paix historique » est une affirmation tragiquement fausse répandue par des instances européennes irresponsables. Elle explique nos errements actuels, y compris la crise des migrants.

d) La vérité c’est que pendant la guerre Froide (1945 – 1991) la protection de l’Europe a été assurée par les Etats-Unis et l’OTAN. L’Europe a failli se doter d’une défense cohérente avec la CED (Communauté Européenne de Défense 1954) mais la France a fait échouer le projet pour des questions de politique intérieure. La Grande-Bretagne n’avait pas l’intention d’en faire partie mais elle aurait volontiers collaboré dans un triumvirat Etats-Unis – CED – Grande-Bretagne. Elle coopère d’ailleurs avec la France dans le domaine militaire.

e) Ne jamais oublier que l’Europe a été sauvée deux fois par les Etats-Unis lors des deux guerres Mondiales et que la Grande-Bretagne, avec Churchill, a été le fer de lance de la résistance à l’Allemagne nazie. Le communisme soviétique (1917 – 1992) avait entre-temps trahi toutes ses promesses. L’Europe a pris l’habitude d’abandonner sa défense aux Etats-Unis. Mais ceux-ci ne viendront pas la défendre une troisième fois. Leurs intérêts principaux sont désormais en Asie.

Laisser un commentaire ?