14 INF Dassault Jours de France 2016 06

Voici un petit dossier que j’aimais beaucoup et les élèves nettement moins. Résultat : je ne l’ai pas souvent utilisé…

Petit dossier : il tenait en deux feuillets format a5 que je tirai au limographe. (http://www.icem-freinet.fr/archives/dpe/dpe-1/dpe-1.htm)

Je l’aimais beaucoup : l’humour pince-sans-rire de Marcel Dassault s’y déploie dans une réflexion magistrale sur la manipulation de l’opinion.

Les élèves l’aimaient nettement moins : je m’y prenais mal.

Il faudrait reprendre cette formule mais où ? et avec qui ? C’est une bouteille jetée à la mer dans l’océan Retorica.

Roger

 

Premier feuillet. Le texte de Marcel Dassault

Jours de France

 

Tout parlementaire désire      avoir un petit journal. C’est ainsi que le général de Bénouville et moi-même avons créé : « Jours de France »

Au début, « Jours de France » était un journal politique, mais, très vite, nous avons compris que, pour qu’un journal politique ait une influence, il fallait qu’il soit beaucoup lu et que, pour être beaucoup lu, il ne fallait pas y parler de politique.

Cela nous a conduits à faire un hebdomadaire à grande diffusion dans lequel nous ne parlons jamais des catastrophes que l’on voit à la télévision, dont nous entretient la radio et que reprennent tous les quotidiens. Nous avons voulu donner à nos lecteurs quelque chose d’autre.

Les femmes sont très intéressées par nos romans, et surtout par la mode, bien sûr, qui plaît également aux hommes.

C’est, en quelque sorte, l’hebdomadaire de la vie en rose !

Lorsque, par hasard, nous publions un article politique, il est vu par quatre millions de lectrices et de lecteurs.

 

(168 mots, 968 caractères, a5, 2016-06-13)

Marcel Dassault (1892 – 1986) « Le Talisman » (« J’ai lu » 1970)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Marcel_Dassault

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jours_de_France

 

 

Deuxième feuillet Qui était Marcel Dassault ?

Marcel Dassault (1892 – 1986) « Le Talisman » (1970)

Ed. J’ai lu. ( pp 8 – 9 – 10 -11). Son père, docteur en médecine était d’un dévouement exemplaire. De ses quatre frères, l’un sera général et un autre chirurgien. Ses goûts se précisent (17 – 18 – 19). Après l’école Bréguet (électricité), il entre à l’Ecole supérieure d’Aéronautique. En 1914 il travaille sur CaudronC.3 puis est affecté à la réception en vol des Farman. Il met au point l’hélice Eclair (40 – 41) (44). Joignant ses économies à celles de son ami Potez, il construit avec lui un prototype de biplace de chasse (48 – 49).

Il se reconvertit avec succès dana la construction immobilière jusqu’à la création en 1930 d’un ministère de l’Air. On fait appel à lui (59-60-61). Après Munich, la construction s’accélère (64 – 65). Déporté à Buchewald, il refuse de travailler pour l’ennemi et survit grâce à l’aide des déportés communistes (83 – 84).

Au retour il reprend son travail et donne une extension importante à ses usines (90 – 91 – 92 – 93) (95 – 96 – 97) (99 – 100) (103 – 104 -105). Devenu député en 1951, il propose une loi sur la maison individuelle (113). Il crée « Jours de France » (115 – 116 – 117 – 118 – 119).

 

Une personnalité peu commune. Rôle de la famille et de l’éducation – aspects divers de sa personnalité : discrétion et orgueil – panégyrique et verité – imagination et esprit concret – la sécheresse du style : qu’en conclure ?

Une passion : l’avion. Traits principaux de l’histoire de l’aaviation en France à travers la carrière de M. Dassault – sa prédilection pour les avions de combat – ses vues d’avant-garde.

Sa conception de la société. Le patriote – ses vues sur la démocratie – sa conception de l’usine, ses rapports dans l’entreprise – un capitaliste avisé mais aime-t-il l’argent ? le pouvoir ? conception de la société : la maison individuelle – sa conception du journalisme.

(309 mots, 1880 caractères, a5, 2016-06-13)

Il s’agit d’un montage de lecture. 37 pages à lire, à 2 mn par page… on dépasse l’heure. Donc réduire pour ne pas dépasser la demi-heure. Cette formule est empruntée à Peuple et Culture.

 

 

 

Laisser un commentaire ?