14 INF Informatique correction sujet I BTS 1994

En 1994 l’informatique en était à ses débuts. D’où l’intérêt de ce regard rétrospectif . « Où en sommes-nous ? » implique le « D’où venons-nous ? ».

 

Texte de Robert Solé. 210 mots demandés pour 77 lignes offertes, soit 2,72 mots par ligne. 11 § qu’il convient de regrouper pour éviter le morcellement du résumé. Note de 2017 : Ce corrigé contenait en même temps une réflexion pratique sur la notion de résumé. D’où les remarques annexes.

  • 1-2 (10 lignes, 27 mots demandés). Les nouvelles technologies concernent toutes les disciplines même les sciences humaines. Et elles ont engendré des craintes de natures diverses biologiques ou éthiques. (23 mots obtenus : – 4 mots, écart admissible)
  • 3-4 (10 lignes, 27 mots demandés) La vie des hommes s’en trouvera profondément modifiée. On craint que la machine ne libère plus l’homme mais qu’elle lui prenne son travail ou qu’elle le transforme à son tour en machine. (36 mots obtenus, + 9 mots, c’est trop : faire plus bref : “La vie des hommes s’en trouvera profondément modifiée. On craint que la machine prenne le travail de l’homme ou le transforme en robot” : 25 mots cette fois)
  • 5 (11 lignes, 30 mots demandés) Par ailleurs ces technologies risquent d’accroître l’isolement des personnes. Et si elles peuvent être pratiquées professionnellement chez soi, ce sera aux dépens de la vie de famille. (29 mots obtenus : -1, écart très satisfaisant)
  • 6 (12 lignes, 33 mots demandés) Enfin elles vont peut-être créer de nouveaux écarts entre les individus et entre les pays. Même si elles se démocratisent comme c’est vraisemblable, elles peuvent menacer la liberté du citoyen. (32 mots obtenus, -1 écart très satisfaisant)
  • 7-8 (8 lignes, 22 mots demandés) Les Français pressentent deux choses : d’abord la résistance n’est ni possible, ni souhaitable ; ensuite la technique compte moins que son emploi. (23 mots obtenus : +1 écart très correct)
  • 9 (13 lignes, 35 mots demandés) Or les agriculteurs notamment mais aussi d’autres catégories commencent à mieux communiquer grâce au Minitel et aux services qu’il offre. (22 mots obtenus : il manque 13 mots ; or négligences et notamment oubli des 23 mots concernant “les adeptes du walkman et les fous du micro-ordinateur” D’où : “Certes certains fanatiques des nouvelles technologies se replient sur eux-mêmes. Mais les agriculteurs communiquent beaucoup grâce à elles et bien d’autres catégories commencent à le faire grâce aux services du Minitel” 33 mots obtenus; ce qui est correct)
  • 10-11 (13 lignes, 35 mots demandés) Il faudra peut-être prévoir de nouvelles lois ou tout au moins de nouvelles règles de conduite. Car il est urgent de construire autour de ces technologies les valeurs dynamiques essentielles à une civilisation de la liberté. (37 mots obtenus, +2 mots, écart satisfaisant)

202 mots obtenus pour 210 demandés (ceci avant peaufinage).

  1. b) “une société malade d’individualisme” : 1. l’individualisme est le repli sur soi, aux dépens de la collectivité 2. “malade” crée une métaphore où l’individualisme est assimilé à une infection dangereuse.

“nouvelles techniques d’asservissement” 1. l’asservissement c’est le fait de rendre quelqu’un serf ou esclave. 2. Ici l’informatique, la télématique ou internet (qui n’était connu alors que des initiés) ôteront à l’homme sa liberté, par exemple en empiétant sur la vie de famille (télétravail) ou en faisant de lui un robot soumis aux exigences de la programmation.

  1. c) Les nouvelles technologies ont-elles modifié votre vie quotidienne ? Imaginez leur place dans votre vie future. (300 mots, un plan très formel serait trop lourd. Donc 🙂

 

  • 0. Présenter le problème

 

  • 1. Dans la vie actuelle

1.1     Tous les services publics sont informatisés (exemples)

  • 1.2 Dans ma vie professionnelle : rôle fondamental de l’ordinateur

 

  • 2. Dans la vie future

2.1     Cette tendance ne peut que se développer avec plus de liberté de communiquer (Internet)

  • 2.2 Plus de chômage, moins de revenus et plus de loisirs. Que faire ?
  • 2.3 Une société plus souple (Internet a été créé pour résister à une destruction nucléaire) et plus fragile (crainte d’un attentat informatique qui détruirait les logiciel d’un grand service public : la Poste par exemple. Conséquences effrayantes pour le public.

 

  • 9. Surtout ne pas prendre peur !

 

Roger (2017-07-26) : Les problèmes fondamentaux sont restés les mêmes. Certes le Minitel a disparu mais c’est tout. Le développement fabuleux du téléphone portable (on dit simplement : le « portable ») met à notre portée immédiate toute l’information du monde. Des métiers disparaissent et d’autres apparaissent ou prennent une importance cruciale comme tous les métiers d’aide à la personne.

 

 

Laisser un commentaire ?