23 POL voile cagoule islam débat 2017-04-24

 

http://www.retorica.fr/Retorica/23-pol-voile-cagoule-islam-2016-06-09/

Nicole (29 mars 2017) : à l’occasion de la consultation de la BT2 « la démocratie dans ma vie », je tombe sur l’article 23 POL débat « voile cagoule islam » et je suis extrêmement choquée que vous citiez Boulevard Voltaire et le Salon Beige sans mettre en garde le lecteur contre le fait que ces sites sont des paravents de l’extrême droite.

C’est une des stratégies des fascistes que d’avancer masqués et il convient que les personnes de bonne volonté se méfient.

 

Roger (29 mars) Je comprends votre émoi sans le partager. Ce qui compte, à mes yeux, c’est le contenu non la source. Le contenu m’a paru juste. C’est pourquoi je l’ai retenu. Je ne l’avais pas trouvé ailleurs.

 

Nicole (29 mars) : Merci de votre réponse rapide; votre position me semble bien naïve et dangereuse dans un contexte où la propagande d’extrême droite diffuse pernicieusement une idéologie répugnante contraire aux valeurs de l’ICEM.

Nous devons résister à ces manœuvres insidieuses et nous éloigner de ceux qui les organisent.

Au minimum, il serait honnête d’avertir le lecteur des obédiences des sites auxquels vous vous référez.

Amie de feue Maryvonne, je connais Retorica depuis longtemps et je peux avoir recours à ses ressources mais je refuse catégoriquement de partager un espace de pensée avec des fachos ou des fanatiques.

 

Roger (29 mars) :

Intéressant. Je lis les mêmes inquiétudes à l’extrême-droite.

Je n’appartiens plus à l’ICEM depuis 1997. Je me cite :  «  Ma démission de l’ICEM. Elle est dûe à de multiples raisons. Pour faire rapide : la laïcité fermée de l’ICEM, héritage désastreux de Freinet lui-même, bloque totalement le mouvement. Il s’y fait des choses extraordinaires mais qui ne peuvent se diffuser à l’extérieur. J’ai accepté cet état de fait pendant quarante ans parce que je n’avais pas le temps d’y réfléchir. Aujourd’hui c’est différent et je quitte l’ICEM. »

(…) En attendant votre réaction éventuelle lire en p.j «  06 EDU Espérance banlieues débat 2017 »

06 EDU Espérance banlieues – débat – 2016-12

 

 

Nicole (30 mars) : nous (les 4 participantes au chantier Doc 2D) sommes affligées qu’une personne estimée, connue dans l’ICEM et bénéficiant de la confiance de beaucoup, se laisse ainsi capter par une propagande qui, sous couvert d’ouverture et de critique d’un système effectivement défaillant, vise à la destruction de l’enseignement public .

Nous sommes choquées que vous proposiez votre aide à ce type d’école.

Hélène, Nicole, Joëlle, Marjolaine

Je transmets notre échange à Annie et à Greg.

Je pense que vous êtes égaré et que votre envie de débattre à tout prix dissout vos arguments. On ne voit plus quelles sont vos valeurs.

 

Roger (3 avril) J’ai attendu quelques jours avant de vous répondre et donner éventuellement la parole aux deux personnes que vous avez contactées. Ce qui pouvait enrichir l’article que je vous avais passé.  Mais je n’ai rien reçu de tel.

Votre réponse me paraît consternante. Pour qui vous prenez-vous ? Pour des justiciers ? Pour un tribunal révolutionnaire ?

Je passe sur ma supposée naïveté. Vous  la présentez avec une intrépidité rare qui me ravit.

Je vous invite à relire  de sang-froid mon commentaire : « Je comprends votre émoi sans le partager. Ce qui compte, à mes yeux, c’est le contenu non la source. Le contenu m’a paru juste. C’est pourquoi je l’ai retenu. Je ne l’avais pas trouvé ailleurs. » Je commente

http://www.retorica.fr/Retorica/23-pol-voile-cagoule-islam-2016-06-09/

:Au moment de rédiger et de citer mes sources je m’interroge toujours sur la portée éventuelle de ces dernières sachant qu’elles sont honnies dans certains milieux.  J’ai pris lucidement ce risque attendant des réactions éventuelles.  La vôtre est intéressante.

Vous vous drapez dans les « valeurs de l’ICEM ».  Je préfère les invariants de Freinet qui peuvent convenir au privé comme au public.  Ai-je  contrevenu à l’invariant 29 ? : Je le cite « L’opposition de la réaction pédagogique, élément de la réaction sociale et politique est aussi un invariant avec lequel nous aurons, hélas ! à compter sans que nous puissions nous-mêmes l’éviter ou le corriger. »  Je veux bien en discuter avec vous mais il faut dépasser les étiquettes et les procès d’intention.

 

Roger et Alii – Retorica – 710 mots – 4 400 caractères – 2017-04-24

 

Laisser un commentaire ?