26 REL Islam – Interroger l’Islam – abbé Pagès – 2016-08

 

Le « bien vivre ensemble » exige la vérité. Car « seule la vérité est révolutionnaire » disait très bien Lénine qui la pratiquait si mal.

autre dénomination 13 HIS Barbaresques – Pagès – 2016-08-23

« Interroger l’Islam » (Ed DMM, 2014) de l’abbé Guy Pagès se présente en 26 chapitres, de A à Z, contenant chacun environ une cinquantaine de questions. Ce qui explique le sous titre : « 1235 questions à poser aux musulmans ». C’est un ouvrage que, personnellement, je juge fondamental. Il comprend trois sections : I. Au sujet de Dieu (chap A à H), II Au sujet de la Révélation (chap I à R), III Au sujet de l’homme (chap S à Z). Ses 375 pages sont d’un accès difficile mais, à mon avis, indispensable. Chacun de ses 1235 paragraphes se termine par une question ouverte. On ne dialogue pas avec l’Islam mais avec des musulmans, quand ils le souhaitent bien entendu. On ne peut dialoguer qu’en restant soi-même, donc en sachant qui on est. (…)

S.7 L’Islam avait constamment besoin d’esclaves : il en mourait beaucoup dans les bagnes ; les hommes étaient châtrés et les femmes interdites de mariage. Pendant plus d’un millénaire la « Grande Affliction méditerranéenne » épuisa les populations, les survivants étant conduits à la misère par la « dhimitude ». Ainsi les pays conquis étaient progressivement ruinés.

S.10 L’Afrique sub-saharienne connut trois traites : la traite interafricaine (11M de personnes), la traite arabo-musulmane (14 M) et la traite atlantique (17 M). Les descendants des esclaves noirs sont au nombre d’environ 70 millions sur le continent américain. Mais on n’en trouve pas un seul en terre d’Islam suite aux mauvais traitements et à la castration systématique.

S.14 Des ordres religieux étaient voués au rachat des esclaves. Le 3 juillet 1315, Louis X le Hutin, roi de France, publie un édit établissant que « le sol de France affranchit l’esclave qui le touche. »

W.15 Le monde musulman souffre d’un indéniable retard par rapport à l’Occident et à l’Asie non musulmane. Son système de valeur fondé sur le Coran lui fait croire qu’il est supérieur et l’empêche d’accepter ce qui vient d’autrui. Les sociétés musulmanes ont toujours été maintenues dans l’analphabétisme pour empêcher les âmes de découvrir la vérité au sujet de leur asservissement.

S.12 Le nom de « Slave » est un diminutif d’ « esclave » parce que les peuples de l’Europe de l’Est servaient de réservoirs à esclaves pour les peuples musulmans. Les rameurs des galères turques étaient systématiquement Chrétiens. De 1500 à 1800 les Barbaresques ont causé plus d’un million de victimes.

Z.50 En 714 les Musulmans s’emparent de Narbonne et en font la base de leurs expéditions. Ils détruisent Nîmes en 725. Ils sont arrêtés par Charles Martel et Eudes en 732 à Poitiers. En 759 Pépin le Bref reprend Narbonne. Le Massif des Maures est le siège de combats violents. En 1178 et 1197 Toulon est totalement détruite. Finalement les Musulmans sont expulsés de Corse, Sicile, Sardaigne, sud de l’Italie et nord de l’Espagne.

Z.51 « Mare Nostrum » pacifique sous les civilisations grecque et romaine devient un cauchemar sous les Barbaresques qui écument Provence, Côte d’Azur, Corse, Sardaigne, remontant jusqu’aux Alpes pour piller, ramener argent et esclaves. Il fallu attendre 1830 pour que les Français se décident à intervenir en Algérie et détruisent les repères de piraterie, libèrent les esclaves, affranchissent les tribus arabes et berbères du joug turc. Les Kabyles se souvenaient de leur ascendance européenne lointaine (Ibères, Gaulois, Germains et chrétienne. Ils voulaient revenir au Christianisme mais le Gouvernement français et franc-maçon interdit aux aumôniers tout apostolat en leur direction. Les Autorités françaises, en favorisant la création d’écoles coraniques, n’ont-elles pas semé la malédiction qui allait détruire leur œuvre 130 ans plus tard ?

Z.52 Les colons français avaient asséché les marécages de la Mitidja pour en faire la plaine la plus fertile d’Algérie, devenue après leur départ, une zone de friche industrielle.

Z.53 En 1962 un million de Français doivent quitter l’Algérie et au moins soixante-quinze mille Harkis sont sauvagement assassinés. Puis deux millions de personnes paient de leur vie leur refus d’allégeance au parti unique. Donc plus de victimes que la guerre d’Algérie elle-même.

 

Conclusion. (…) Si l’Islam acceptait l’étude scientifique de son discours et l’abandon du terrorisme, il ne resterait de Musulmans que ceux à qui profite ce système. L’évolution du monde moderne valorise la rationalité, l’esprit critique, l’amour de la vérité et aussi la liberté, le primat de la personne sur la communauté, celui du dialogue, de l’amour (mère Teresa). Dieu n’aurait-il pas permis l’expansion actuelle de l’Islam pour redonner aux hommes de la civilisation post-moderne, dépouillés de transcendance, ivres de liberté sans vérité, l’occasion de re-choisir le Christ ?

 

D’après des notes prises sur l’ouvrage de Guy Pagès,

Roger et Alii – Retorica – 810 mots – 5 100 caractères – 2017-07-12

 

Mots-clés

Laisser un commentaire ?