27 RET a6 mai 68 – mai 2018 a6 remarquables  2018-05

 

(1)  Un cinquantenaire est toujours un jubilé et l’occasion idéale de revenir  sur un passé lointain. A côté du 40 mots et du 200 mots j’ai longuement pratiqué le débat silencieux à l’aide de quarts de feuille (a6) qui doublaient et nourrissaient le débat oral. Tous mes cours fonctionnaient sur ce double standard complété par la prise de notes du « je nous dicte ». (http://www.retorica.fr/Retorica/06-edu-cours-magistral-je-nous-dicte-2014_12/

Lors de ma dernière année d’enseignement (1995-1996) j’avais en charge trois classes : une seconde productique (2°9) passablement agitée, une première médico-sociale (1°SMS) et une  2° année de techniciens supérieurs mécanismes et automatismes industriels (TS2MAI), très préoccupés par leur examen. J’ai décidé de conserver tous les quarts de feuille qui avaient déjà été exploités en classe afin d’en faire l’analyse bien plus tard. J’ai attendu 22 ans pour le faire ! Il y en avait presque 2 500 (très exactement 2 429 a6). Avant d’en dire plus, penchons-nous sur les écarts vertigineux du temps passé. En 1968 mes élèves avaient en gros 18 ans et j’en avais 32. Cinquante ans après, en 2018, ils ont 68 ans et sont de jeunes retraités et moi j’en ai 82. Mais j’ai la prétention de m’adresser à des jeunes qui ont 18 ans aujourd’hui et à leurs professeurs qui ont la trentaine.  Qu’ai-je appris à travers ces 2 500 quarts-de-feuille que je puisse transmettre ?

 

(2) La 2°9 m’a laissé 2 060 a6, la 1°SMS 1 653 a6 et la TS2 MAI 570 a6. Ce qui me frappe c’est l’extrême modernité des remarques émises notamment en ce qui concerne les méthodes que j’avais mises au point dans une démarche à la fois personnelle et collective. Je les transcris ici sans commentaire résistant à la tentation de fournir des explications.

 

 

 

(3) 27 RET a6 2°9 1995 – 1996 – 2018-05-19

 

2°9 09.09

– Christophe M. Pourquoi a-t-on toujours les mêmes types de devoir toutes les quatre semaines ?

– David M. Avez-vous une religion et si je peux me permettre laquelle ?

– Marc C. Quel jouet faut-il pour réussir son existence ?

 

2°9 11.09

– Benoît G. Pourquoi la note d’oral est-elle faite à partir des ¼ de feuille que nous vous rendons, alors que ce n’est pas de l’oral mais de l’écrit ?

– Benoît G. Pourquoi notre philosophie vous intéresse-t-elle ?

– Benoît G. Pourquoi autant de travail personnel ?

 

2°9 16.09

– Christophe M. Si j’ai envie de me suicider, est-ce que je peux le faire dans votre cours ?

 

2°9 23.09

Jonathan V.  Que veut dire : le correcteur n’est pas votre domestique ?

2°9 30.09

– Nicolas P : Qu’est-ce que le rythme ternaire ?

– Yves S : Qu’est-ce que la rhétorique ?

– Christophe M. Savez-vous pourquoi on dit une peur bleue ? Pouvez-vous l’expliquer ?

David M. Pourquoi mon superbe texte n’a-t-il pas été édité ? Quels sont les critères nécessaires à son édition ?

 

2°9 30.09

– Elie L. Ferons-nous encore d’autres expressions personnelles ? Etait-il bien de s’inspirer sur d’autres textes si une expression personnelle doit vraiment être personnelle ?

 

2°9 07.10

– Benoît G. Le droit d’édition des textes est une liberté.  Si vous éditez un texte alors que nous ne voulons pas. Que faites-vous de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés ?

 

2°9 10.10

– Cédric D. Peut-on s’inspirer des textes déjà écrits par certains élèves ?

 

2°9 16.10

– Vincent B. Il y a plusieurs histoires différentes de Tristan et Yseut. Quelle est la bonne ?

 

2°9 20.11

– Cédric D. Est-ce que le silence est un mode de rhétorique ? (Si Marc la recopie il utilise la rhétorique)

– Christophe C. N’est-ce pas la rhétorique qui rend les mensonges difficiles ?

– Christophe C. Ne faisons nous pas de la rhétorique pour prouver aux autres que l’on existe ?

– Christophe M. Est-ce que les gourous sont des sophistes et Est-ce que les sophistes sont des gourous.

– Cédric D. Peut-on considérer tous les gens que nous n’aimons pas comme des sophistes ?

– Michael M. Dans nos devoirs on doit utiliser la rhétorique pour vous convaincre.

– Nicolas M. Quel est le but du travail sur les citations ? Ce travail fastidieux et peu exaltant ne pourrait-il pas prendre par sous une autre forme ?

 

2°9 28.11

– Elie L. Les quarts de feuille sont le ticket gratuit de l’entente entre élèves et professeur. Je pense qu’elles sont un très bon outil pour une classe comme la nôtre, particulièrement.

– Michael M. Quelle est la différence entre la note d’oral et la note de participation. L’une compte-t-elle pour l’autre ?

– X.B. Il est vrai que les quarts de feuille permettent à tous de s’exprimer mais je pense que ce que vous craignez le plus c’est un débat mouvementé au sein de la classe.

– Pierre F. Ces quarts de feuille sont donc intéressants pour les élèves timides mais n’encouragent-ils pas cette timidité ?

– Nicolas G. Ce n’est pas pour « fayoter », ni pour avoir une bonne note, mais je trouve que ce système avec des quarts de feuille est bien, très bien même.

 

 

 

 

2°9 24.02

– Elie L. Lors des ateliers d’écriture, on navigue sur l’imagination, embarqués sur notre style, et vous, vous n’êtes pas notre boussole, vous êtes notre voile.

– Christophe M. Certains élèves ne font pas à chaque fois deux ou trois brouillons. Pourtant il y a des textes qui sont très bien notés. Pourquoi ? Comment faites-nous pour savoir si un élève a fait un ou plusieurs brouillons ? avec l’habitude !

– Michael M. Notre style doit évoluer à travers des textes plus ou moins bons. Ces textes permettent d’étoffer notre style jusqu’à parfois nous surprendre mais ce qui est important aussi c’est l’effet qu’il produit sur les autres car un texte que l’on écrit et qui nous paraît anodin peut avoir un effet dynamisant pour la classe ce qui nous encourage et encourage les autres à en faire de même.

 

2°9 01.04

– Yann B. Chaque homme est unique mais tout le monde se ressemble ;

 

2°9 21.05

– Pierre F. Le présent n’existe pas. Tout est passé ou futur. Il n’y a pas de temps pour le présent car chaque action que nous faisons devient automatiquement passé.

 

2°9 26.05

-Nicolas B. Qu’est-ce que le droit à la bêtise ? Est-ce une expression ou un réel droit ?

 

 

2°9 15.06

– Christophe M. Comment peut-on dominer à la fois le monde extérieur et la vie intérieure ? La vie intérieure peut-être dominée car elle nous appartient mais comment peut-on dominer le monde extérieur puisqu’il est hors de nous et que tout le monde veut le dominer.

– Marc C. Comment domine-t-on sa vie intérieure si on le domine pas sa vie extérieure ? Je pense que la vie extérieure passe avant celle intérieure car tout le monde ne se soucie que de l’extérieur.

 

(4) 27 RET a6 1°SMS 1995 – 1996 2018-05-19

 

1°SMS 06.09

– Nicolas M : L’écriture est plus facile que la parole bien que cela paraisse paradoxal car les écrits restent et les paroles s’envolent.

 

1°SMS 06.09

– Isabelle P. Quels sont vos besoins ? Il faut que je me sente aimée tout le temps pour avoir confiance en moi et réussir ce que j’entreprends, pour approfondir les choses.

Valérie M. Quels sont vos besoins ? J’ai besoin qu’on m’aide à aimer le français pour pouvoir me motiver à lire pour le bac.

 

1°SMS 29.11

– Isabelle P. Parfois il ne m’est pas facile de marquer quelque chose sur un quart de feuille. Je ne trouve pas toujours quelque chose d’intéressant à dire.

– Annie B. Vaut-il mieux donner beaucoup de quarts de feuilles mais de qualité très moyenne que donner peu de quarts de feuille mais de bonne qualité ?

 

1°SMS 29.01

– Loïc G. Si les trois unités ne sont pas respectées, que se passe-t-il ?

 

1°SMS 25.03

– Myriam. J’aime bien l’atelier motivation car il m’a permis de reprendre force, courage. D’ailleurs je n’arrive pas à exprimer ce que je ressens.

 

1°SMS 01.04

– Annie B. Ce que je dis est souvent différent de ce qui est entendu. Ce que j’entends est parfois différent de ce qui est dit. (…)

 

 

 

(5) 27 RET a6 TS2MAI – 1995 – 1996  2018-05-19

 

TS2MAI 07.09

– Thierry M. La démocratie c’est le droit de penser autrement

– Christophe D. Pourquoi ne pouvons-nous pas connaître votre opinion sur les essais nucléaires ?

– Thierry T. Pourquoi devons-nous marquer notre nom en haut et à gauche de la feuille, si cela reste de l’anonymat ? Autant s’exprimer oralement !

 

TS2MAI 14.09

– JC D. Comment se fait-il que les textes que nous faisons soient aussi stylés sans que l’on s’en rende compte ?

 

TS2MAI 28.09

– Thomas. Le coef à l’examen est-il proportionnel au travail que vous nous donnez ?

 

TS2MAI  05.10

– J.C D. D’après vous combien de temps faut-il pour faire un « bon » texte de 200 mots ?

– Vincent G. Seules les réflexions de Dieu m’intéressent. Et encore !

– Thomas. L’expérience révèle que le dialogue entre profs et élèves est très superficiel et limité. Il faut également souligner que les profs jugent souvent les élèves sur de brèves paroles. Il n’y a donc pas d’écoute auprès des élèves. Bilan : Pas d’écoute, donc pas de questions donc par d’éducation.

– JC D. Comment faites-vous pour donner des appréciations aux textes de 200 mots ?

 

 

TS2MAI  16.10

– Thierry T. Pourquoi la France en se convertissant à’islam serait enfin en Paix car elle retrouverait une morale…

 

TS2MAI  J. 12.10

– Olivier O. Pensez-vous que nous avons déjà toutes les connaissances enfouies au fond de nous, que l’on fait rejaillir à la surface en étudiant ou alors apprend-on au fur et à mesure de nos années d’étude ?

– Stéphane A. Que pensez-vous du fait que les islamistes veulent que les français se convertissent ?

 

TS2MAI  J.26.10

– David C. Vous êtes pour la liberté d’expression avec les papiers. Malheureusement je vois que vous vous permettez de juger et censurer ces papier.

– X. G : Je vous ai fait passer un premier papier mais vous ne l’avez pas même lu. Ne vous intéresse-t-il pas ?

 

TS2MAI  J.21.12

– X.F : N’est-ce pas contraire à la politique de l’enseignement d’introduire des textes politiques dans les cours ?

 

 

TS2MAI  J.11.01

X.T : L’Education nationale est-elle une secte où les profs sont les gourous et les élèves les adeptes ?

 

TS2MAI  J.18.01

– Daniel B : « Penser c’est penser contre. » (Alain) Cela signifie-t-il qu’être d’accord n’est pas penser ?

– Christophe D : Le libéralisme absolu ne crée-t-il pas un noyau de haine chez l’homme ?

 

TS2MAI  J.25.01.

– Christophe D. Aujourd’hui encore ceux qui pratiquent la rhétorique peuvent être élus car ils ont convaincu même s’ils ne valent rien.

 

TS2MAI  J.01.02

– Daniel B  Pouvez-vous re-expliquer ce qu’est la culture de masse ? Merci

X.F. Quand pourra-t-on avoir des cours de Français sur internet ?

 

TS2MAI J.15.02

– David E. Sur l’atelier motivation. Chacun de nous a besoin de faire le point avec son âme, avec soi-même. Cet exercice permet cette vision de soi. Merci.

– David E. 18 textes sont édités aujourd’hui. Nous pouvons donc en déduire que nous sommes une classe très motivée. De plus nous avons la foi. C’est bien.

– Nicolas R. L’autre soir j’ai regardé sur Arte le film « La belle noiseuse ». Mais ce n’était pas un film culte comme vous nous l’aviez dit mais un film de cul.

 

TS2MAI J.14.03

– X.B : Etre hypocrite c’est être faible.

– Le prof : Qu’est-ce qui reste de ce que fait un prof ?

– Frédéric R. La vérité est souvent cachée là où on ne la cherche pas. Alors on la cherche, on la cherche, et quand on la trouve, elle fait tellement, qu’à notre tour on la CACHE.

 

TS2MAI  01.04

– Stéphane A :  La solitude NON ! Je pense que du fait que nous possédons une âme dans un corps, un être est alors une constitution de deux éléments et non d’un seul. On n’est jamais seul si on peut réfléchir sur soi-même.

 

TS2MAI J.04.04

– Sébastien B : La fausse information n’est pas réparable.

– Jérôme A. Un homme sans vérité n’est pas un homme.

– X.G : Excusez-moi mais que veut dire : « être démagogue » ? (Personne autour de mpo ne sait le définir clairement) Serait-ce une personne qui présente et défend une idée ou une personne ?

 

TS2MAI 11.04.96

– Sébastien B : Pourquoi les Indiens, s’ils sont si développés n’ont-ils jamais cherché à se développer comme dans notre civilisation ?

– Jérôme A : Mon père a vécu pendant un an avec les différentes tribus indiennes, dans les années 70. Ces peuples ne sont pas « primitifs », ils sont différents de nous. Leur savoir a encore des aspects inconnus par notre tribu.

 

Roger et Alii – Retorica – 2 170 mots –  12 100 caractères – 2018-05-21

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots-clés

Laisser un commentaire ?